Enfin des vacances !!

Ok, ok, on est à la bourre puisque nous sommes rentrés en France et qu'on vous a délaissés pendant 1 mois sans trop de nouvelles.
Alors voici un peu ce qu'il s'est passé depuis…

Les vélos, nous les avons laissés à Bangkok chez une relation du frère, de la cousine du tonton qui est cousin avec la nièce de la sœur du cuistot de la cantine.
Bref, nous avons eu cette chance de pouvoir les laisser dans un endroit sûr et sans frais comme le font les charmants hôtels de la capitale thaïlandaise qui nous réclamaient pas loin de 10€ par vélo et par jour de garde sans compter les bagages.



Descendre de Bangkok vers les îles demande un voyage de 800km. Nous avons choisi la formule économique du voyage en car.
On a voyagé de nuit ce qui ne nous a pas fait perdre une journée de voyage et c'est tout aussi pratique que l'avion.

Dans tout voyage en bus, on mange... bien!

C'est parti pour jouer les touristes, à Ko Phayam. Notre premier choix, puisque nous avions l'intention de séjourner sur d'autres îles ensuite.

Ko Phayam


 Ko Phayam se situe non loin de la frontière birmane, près de Ko Chang "la petite" puisque ko Chang "la grande", elle, se trouve à l'est près du Cambodge. Nous sommes dans la mer d'Adaman.


C'est une île cool où le tourisme n'est pas encore trop envahissant. Une île sans voiture avec quelques plages pratiquement vides bien que toutes les guesthouses soient pleines.
C'est une question qu'on se posera tout au long de notre séjour sur cette ile. "Mais où sont ils donc?"
Tant mieux, après tout, pour nous c'est tranquille. Nous trouverons notre guesthouse près de la plage au nord de l'île.


L'eau a déjà une belle couleur et la baie formée ici laisse une eau peu profonde qui à marée basse vous permet d'aller très loin dans l'eau en ayant toujours pied.

La location du scooter se rend vite indispensable car si l'île n'est pas trop grande, vous avez tout de même vite fait de vous retrouver isolés dans votre coin et c'est bien plus pratique pour faire le tour de l'île et visiter toutes ses criques.
Nous avons pu décompresser rapidement dans un environnement très calme presque seuls au monde.

Ko Lanta

.
Après 4 jours sur Ko Phayam nous avons pris "encore" le car,  direction Ko Lanta. Après un changement à Krabi, c'est un minibus qui nous a menés directement à Ko Lanta.


Nous n'y sommes pas allés spécialement pour cette île au nom connu grâce à une émission TV où l'on fait croire à des rêveurs qu'on lâche des gens en pleine nature alors que l'hôtel le plus proche se trouve à 200m de la zone de tournage.
Non, nous on y a posé les pieds pour avoir accès à deux îles aux plages et aux fonds marins de toute beauté faisant partie d'une réserve de la mer d'Adaman.

Des restes du tsunami encore habités.

Une petite description rapide de Ko Lanta ?
Au nord, le gros flot de touristes, mélange de bobos venus jouer les vanupieds et de touristes en quête d'aventure mais pas trop tout de même, du genre : "Ça fait bien sur les photos, mais je reste dans une zone rassurante, faut pas déc!".


Dans le milieu de l'île c'est plutôt le genre, je prends du bon temps et il y a moins de monde et plus au sud c'est je suis perdu sur une île très grande avec plein de gens autour.


Seul le sud-est, au vieux Ko Lanta mérite un détour qui donne encore un style assez colonial sympathique. N'oublions pas la réserve tout au sud de l'île qui est agréable mais sans plus.



Nous avons fait la tournée dite "des 4 îles", pour tester nos premières plongées en MT (masque/tuba, c'est plus simple que snorkling, mot vilain à prononcer et anglais de surcroit).

Éviter les cars de chinois, la plaie du tourisme cool...


Tout ça pour dire qu'il faut aimer le tourisme de masse. Nous ça nous change. À la fois nous nous y détendions mais à la fois nous nous sentions mal à l'aise comparé à ce que nous avions vécu sur les autres continents. Mais nous en reparlerons dans le bilan final, notre prochain article.


Ko Rok


Nous nous sommes donc évadés un peu, en allant passer la nuit en camping sur Ko Rok.


Pas nécessairement sauvage à 100% mais agréable à condition d'éviter les circuits en speedboat qui vomissent leur comptant de touristes sur la plage le temps du repas.




Là, nous avons été un moment au paradis, tant sur terre qu'en mer. Des eaux de chiottes comme on aime à le dire car, c'est vrai, ici, en France il n'y a que dans le fond des toilettes que l'eau est si bleue et si claire.




Par contre si on observe bien à Ko Rok, dans le fond de l'eau il y a des poissons multicolres et des coraux magnifiques. C'est tout de même une belle différence avec la référence précitée.


Ko Phi Phi


Puis pour terminer, nous sommes allés faire les touristes complets à ko Phi phi que certains prononce Ko PiPi. Sans doute une référence à mon exemple du dessus… sauf que là, les urines sont, heu, la mer est claire…




Nous finirons ici notre moment de vacances dans les îles, à la fois bien contents d'avoir vu ce que nous avons vu, vu qu'on était venu pour voir les belles vues paradisiaques, si on enlève 75% de touristes. C'est vrai quoi, ils n'étaient pas au courant (d'eau) qu'on venait?

Krabi, un peu avant de prendre le car vers Bangkok

Voilà c'est presque là que ça se termine pour de vrai…

Un petit passage de 2 jours dans Bangkok, histoire de compléter un ou deux cadeaux pour finir de remplir nos sacoches et hop à l'aéroport pour 14h de voyage qui ne compteront que 10 à cause de décalage horaire (bien qu'ici on devrait dire recalage, puisqu'on se remet à notre heure de chez nous).

Remontage des vélos dans l'aéroport d' Heathrow

British Airway, nous ayant joué des tours au départ de notre tour autour du monde, nous avions décidé de faire un petit tour dans Londres. Bon moyen de se réadapter tranquillement au "recalage" horaire et aux températures.
Ça n'a pas raté. Bien qu'on leur ait amené le soleil, la température anglaise nous offrit une différence de -20°… Passer de 37° à 17° pour nous ça rafraichissait sérieusement.



Cette fois, nous étions sûrs que les anglais nous regardaient étrangement seulement parce que 2 zombies débarquaient dans les rues de Londres en doudoune, bonnet et autres couvertures bien chaudes.

Avec Rick à Richmond

Nous avons profité d'un chouette hébergement dans l'agréable ville de Richmond, pas très loin de la capitale et pu ainsi rejoindre le palais de Sa Majesté pas encore conservée au Grévin et autres monuments de la capitale anglaise.

Traversée de la Tamise

Le chemin longe les berges

Ensuite nous avons traversé tranquillement la campagne toujours sans pluie et rencontrant encore d'autres membres forts sympathiques du réseau Warmshowers.



Une bonne fin de parcours jusqu'à Portsmouth. Nous avons même pris le temps de parcourir Hayling island et de rejoindre la ville portuaire par le bac réservé aux piétons et aux cyclistes.

Christine et Haydn

Rogers et Dee et leur DS

Après 12 h de traversée dans une cabine à ronfler plus fort que le moteur du ferry, nous avons posé nos roues sur le sol français, presque 11 mois après notre départ.

St Malo

Accueillis par une de nos filles et de notre petite fille, habitant depuis peu en Bretagne, nous en avons profité pour nous échapper une fois de plus mais en voiture cette fois pour rejoindre la capitale et visiter le reste de nos enfants et petits enfants dont un tout nouveau, né le jour de notre arrivée à Londres.
De bonnes retrouvailles et de bons moments en famille. Que du bonheur!

De quoi rêver une dernière fois

La semaine prochaine s'annonçant pluvieuse, on se dégonfle un peu de rejoindre Bordeaux à vélo. Alors comme de gros fainéants on ira en voiture avec les vélos dans le coffre. Oui, oui, on sait… certains diront que… On assume!

Et puis il faut du temps pour tout remettre en place : achat de véhicule, téléphone, internet, quelques autres démarches… tout ça avant de reprendre le travail le 1er  avril… Non, non, ce n'est pas une blague!


La cartes des îles faites

 




5 commentaires :

  • Anonyme | 19.3.15

    Merci pour ce dernier récit que j'ai parcouru avec grand plaisir. Je pensais beaucoup à vous ces derniers jours, je m'inquiétais de savoir si vous alliez bien, si votre séjour s'était bien terminé et si votre retour en France s'était bien passé. C'est merveilleux vous nous annoncez que de très belles nouvelles !!! Je vous souhaite bon courage pour votre retour dans notre petite Gironde et pour votre reprise. Vos récits vont sacrément me manquer, merci merci du fond du cœur pour tout ce rêve que vous nous avez offert !!! Bises à vous deux. Vous êtes formidables. Merci. Précilia

  • Anonyme | 21.3.15

    Merci bcp d'avoir pris le temps de partager votre voyage sur ce blog ! J'ai lu tous vos articles avec plaisir. Quelle merveilleuse expérience vous avez vécue pdt ces derniers mois à la découverte du monde !
    Je vous souhaite maintenant de profiter des retrouvailles avec famille et amis, et bon courage pour le retour à la vie quotidienne sédentaire et au travail.
    Aline

  • Anonyme | 23.3.15

    ça y est, je suis tout excité maintenant d'avoir vu Patrick en maillot de bain... On dirait le Père Noel en vacance.
    Fred

  • Solenn Jouan | 27.3.15

    Coucou aux Français de France. Enorme courage pour la reprise. Pour nous, encore 3 mois de pédalage. Nous approchons de Lima et partons pour l'Amérique Centrale dans une semaine. Nous sommes preneurs de vos conseils et adresses pour le trajet Londres-Bretagne car nous pensons aussi le faire à vélo. Vous êtes partis à vélo de l'aéroport d'Heathrow ? Combien de jours de Londres à Porthmouth ? Pensez-vous qu'il faut réserver le bateau assez tôt ?
    Dans l'espoir de vous revoir une fois de retour en France. Profitez bien des petits enfants.
    Solenn et Oliv

  • Laurent | 27.5.15

    Alors , alors ? Les Zwoofff, plus de nouvelles, pas d'autres bilans, pas de Bilan complet ? C'est difficile de revenir à la vie presque "normale "..?
    Laurent

Enregistrer un commentaire

si vous choisissez "Anonyme" ne le restez pas en signant de votre prénom votre commentaire. Ce sera plus convivial. Merci. ;-)
ATTENTION : Il se peut que votre commentaire n'apparaisse pas de suite.
C'est normal. Nous devrons le valider dès que nous aurons internet... Cool!!!